L’aventure delekt racontée par notre 1er stagiaire !

Bonjour à tous, c’est à mon tour de me présenter et de raconter un petit bout de cette aventure de dingue en tant que stagiaire !

Je suis étudiant en première année dans un IUT de gestion à Lyon et suis, dans le cadre de mes études, en stage chez delekt pendant un mois. 

Je suis aussi le petit frère d’Augustin (j’ai peut-être potentiellement été pistonné pour faire ce stage mais 🤫).

Bref, j’ai la chance d’être le premier stagiaire de delekt.

Ce dont j’ai décidé de vous parler dans cet article, c’est le résumé de ce que j’ai vécu lors de ce stage chez delekt ainsi que ce que j’ai appris sur l’entrepreneuriat.

La première chose qui m’a marqué a été la complémentarité de Pierre-Louis, Arthur et Augustin. Avoir un projet innovant et performant est important, mais avoir une équipe aussi soudée et harmonieuse est une vraie richesse !

Je trouve leur association équilibrée et transparente, je me suis vite rendu compte que cela était indispensable.

En ce qui concerne l’ambiance, vous voulez savoir ? Eh bien c’est des fous rires à longueur de journée. 

Heureusement que je suis venu poser un cadre un peu plus sérieux. 😂

Je vais maintenant vous partager ce que ce stage m’a appris au niveau entrepreneurial.

Étant un passionné d’entreprenariat en manque d’expérience, j’ai pu durant ce mois découvrir beaucoup de chose. 

La polyvalence et l’exigence de ce métier m’ont particulièrement marqués. Les compétences sont très générales et j’ai compris qu’il est primordial de performer dans tous les domaines de l’entreprenariat.

Rien n’est à négliger, même les tâches les plus ingrates ou celles qui nous semblent superficielles.

C’est pour cela qu’il est indispensable d’être complémentaire entre associés pour pouvoir balayer tous les secteurs du métier.

Une autre chose que j’ai apprise durant ce stage est le fait qu’un entrepreneur doit prendre quotidiennement des risques. Cette idée dépasse l’instabilité de l’emploi mais va plus loin et peut concerner des vrais risques financiers et psychologiques.

De plus, j’ai vu qu’il ne fallait jamais se reposer sur ses acquis et être perpétuellement en quête d’imagination, de création… 

J’ai aimé faire des rencontres, que ce soient des investisseurs, des partenaires logistiques ou encore rencontrer les chefs de la brigade. J’ai beaucoup apprécié écouter ces personnes et leurs conseils, leurs ressentis et leurs préoccupations. Le monde de l’entreprenariat est un monde dur et égoïste où chacun doit faire sa place mais je retiens davantage un monde de bienveillance et de conseils où chacun s’aide d’une manière ou d’une autre.  Ainsi, il est important d’être ouvert sur l’extérieur pour ne pas rester entêté car la limite de l’entrepreneuriat réside selon moi en ce point.

Merci de m’avoir lu, et je vous dis peut-être à bientôt !

La suite pour Augustin,

Coco le stagiaire.

"Heureusement que je suis venu poser un cadre un peu plus sérieux."

Les menus sont en ligne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ma commande
    Votre panier est vide
      Calculate Shipping
      Votre code promo ou code de carte fidelekté
      delekt.

      GRATUIT
      VOIR