Déjà 6 mois d’aventure !

C’est mon tour ! Pierre-Louis vous a parlé du lancement de delekt, Augustin vous a fait découvrir notre quotidien, je vais vous parler d’entrepreneuriat, ou du moins de la découverte que j’en ai fait !

Depuis le début de mes études, je n’avais jamais vraiment pensé entreprendre un jour. J’avais tout de suite écarté cette possibilité pensant que c’était fait pour les autres. On croit souvent que l’entrepreneuriat est une vocation et que certains sont destinés à prendre cette voie. C’est vrai dans certains cas, mais avec le recul, je suis persuadé que tout l’enjeu réside dans le courage de se lancer, la passion et surtout dans la persévérance. Je n’en serais d’ailleurs probablement pas là si Pierre-Louis & Augustin ne m’avaient pas lancé le pari fou de lancer delekt. ensemble ! 

Ingénieur de formation, j’aime les choses “carrées”. Je suis de nature a apprécier un cadre de travail sécurisant, délimité par des règles et un objectif que je sais atteignable. Je vous laisse imaginer la dose de courage qu’il m’a fallu pour me lancer … !

L’entrepreneuriat, je le vis comme un saut dans l’inconnu. Je réalise avec Augustin et Pierre-Louis qu’on a créé notre propre métier, lancé un projet sans même avoir la certitude qu’il aboutirait un jour et ça c’est quand même dingue ! Je découvre chaque jour que travailler avec des amis est une chance incroyable et que cela demande une communication hors-norme. Quand je prends le recul suffisant sur cette année, je me rends compte que 2 de mes meilleurs amis sont aussi mes collocs et mes associés ! J’ai aussi été confronté aux challenges de l’entrepreneuriat : devoir prendre des décisions rapidement qui ne reposent quasiment que sur de maigres connaissances et un instinct parfois trompeur. J’ai ainsi appris à me faire confiance et à faire confiance à mes associés, mais une chose est sûre, on n’est jamais sûr de rien (héhé). Il faut transformer les incertitudes en certitudes, accepter d’avancer dans le noir et de ne pas tout maîtriser… un gros défi très challengeant !

Maintenant que je suis en train d’essayer de monter une boîte (j’en apprends tous les jours…), je me rends compte que j’étais déjà entrepreneur sans le savoir. Ce sont ces petits actes du quotidien qui me font être un entrepreneur : faire mon lit, casser une routine, prendre une initiative au travail, mettre en place une idée… Si je vous dis ça aujourd’hui, c’est qu’on a souvent tendance à voir l’entrepreneuriat comme une montagne insurmontable exigeant des compétences et des qualités incroyables mais ça passe d’abord par de petits actes et un bon état d’esprit. 

L’aventure que je vis aujourd’hui, elle me fait me lever chaque matin pour un projet qui me tient à cœur et auquel je crois dur comme fer ! Elle crée aussi des souvenirs inoubliables et des rencontres marquantes…

Je me souviendrais toujours de cette cliente : Marie-Françoise. Du haut de ses 82 ans, elle avait accepté de nous recevoir chez elle pendant une demi-heure pour nous parler de son histoire et de l’expérience qu’elle avait eu avec delekt. Une histoire qui avait débuté dans un autre siècle dans ce magnifique quartier de Passy où les primeurs se faisaient encore livrer en calèche… Nous avons terminé l’interview en allant lui acheter des palourdes un jeudi matin… Lunaire !

On a également rencontré des fondateurs, des passionnés de cuisine, des clients incroyables et même la TV allemande ! On a célébré nos premiers succès et notamment nos 8 premiers clients qui étaient nos voisins d’immeuble ! On a bien sûr connu des échecs, des désaccords qui nous ont fait avancer. Difficile de résumer 6 mois d’aventure qui en paraissent déjà beaucoup plus. 


Ma conclusion de ces 6 premiers mois ? 

Vivre une aventure comme celle-ci est une chance inouïe et j’invite tous ceux qui hésitent à foncer ! Comment ? Demandez-vous ce que vous avez à perdre, vous trouverez sans doute le courage d’y aller une fois cette question derrière vous ! 

Arthur

"L’aventure que je vis aujourd’hui, elle me fait me lever chaque matin pour un projet qui me tient à cœur et auquel je crois dur comme fer ! "

Les menus de la semaine prochaine sont déjà là !

2 réponses

  1. Super idée. J’aime bcp la variété de plats proposés. Et enfin je ne me soucie plus du dîner du soir que 5 jours sur sept !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ma commande
    Votre panier est vide
      Calculate Shipping
      Votre code promo ou code de carte fidelekté
      delekt.

      GRATUIT
      VOIR